Les chantiers

Dans sa méthodologie, ce projet Pandémia se propose d’ouvrir conjointement trois  chantiers.

Un premier chantier, de réflexion, autour de ces notions de révélateur et d’épreuves, et dont le but est de structurer une recherche collective afin de permettre la construction d’hypothèses et leur validation scientifique. 

Un second chantier entend structurer la recherche autour de cinq axes (Institutions et Gouvernance, Santé et Travail, Numérique, Politique et Géopolitique, Economie et Sociétés) afin d’explorer les enjeux et les défis des pandémies au prisme des concepts de révélateur et d’épreuves

Un troisième chantier vise la constitution d’une base de données (bibliothèque partagée via Zotero) ainsi qu’une encyclopédie numérique(sous forme d’entrées thématiques ou de dictionnaire) visant le recensement de l’univers sémantique (et les pratiques et les représentations qui y sont associées) engendré par cette crise du Covid 19 à travers la prise en compte des acteurs (individuels et collectifs, institutionnels et organisationnels) et des notions anciennes et nouvelles (gestes barrières, distanciation sociale etc…).

Afin d’appréhender ce phénomène dans ses multiples dimensions, ces démarches s’appuieront naturellement sur une approche la plus collaborative et interdisciplinaire possible même si le centre de gravité de la recherche restera le droit et la science politique.